(+237) 677 77 13 34 / (+237) 695 25 87 45 contact@the-vpmo.com

Très cher MADIBA,

Permets moi de t’appeler ainsi car ce nom qui veut dire Eau
dans une langue de mon pays, le Cameroun, me parle
beaucoup.

La première fois que j’ai entendu parler de toi, j’étais une enfant en classe de Cours moyen 2 (dernière année de l’école primaire). Ma maitresse d’alors, Mme ESSOMBA, de l’école publique de Bastos, nous a longuement parlé de toi. Tu n’étais
pas au programme scolaire, mais elle nous disait que les questions posées à l’examen nationale pouvaient aussi porter
sur l’actualité. Bien que je ne parlais que 3 langues (Eton, Bassa et Français) à cette époque, l’émission de la Cameroon Radio and TeleVision intitulée « The World this week », présentée par la belle journaliste Anne Nkwain Nsang de regrettée mémoire, m’accrochait. Dans le générique, beaucoup d’images de toi, ton arrestation et les luttes de la population Sud-Africaine, avec en fond la musique de Yvonne Chaka Chaka. Ma maitresse…